Mariage dot chrétienne

Le chrétien et la dot : la dot, est-elle une pratique chrétienne ?


La dot (douaire)

C’est un sujet très délicat que nous allons aborder. En effet, au même titre que la dîme, de nombreux chrétiens, pourtant nés d’en haut, affirment avec conviction, versets à l’appui, que la dot est applicable.

Nous allons voir ensemble toutes les fois où la bible fait mention de la dot ; et répondre à cette problématique : La dot, est-elle une pratique chrétienne ?

Pour une meilleure compréhension des écritures, nous devons noter que le mot hébreu mohar (strong n° 4119) signifie : Prix d’achat d’une épouse, argent de noces.

Selon la bible, la dot est avant tout un prix d’achat d’une épouse ou l’argent de noces.

L’homme quittera son père et sa mère

Lorsque nous retournons dans les premiers versets de la bible dans Genèse 2:24 (BJC), nous lisons ceci :

C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.

Dans cette recommandation Yahweh, notre Dieu, ne parle pas de dot pour unir un homme et une femme.

La dot de Pharaon à sa fille

1 rois 9:16 (BJC)

Pharaon, roi d’Egypte, était venu s’emparer de Guézer et l’avait incendiée, il avait tué les Cananéens qui habitaient dans la ville. Puis il la donna pour dot à sa fille, femme de Salomon.

C’est pharaon qui a donné une dot à sa fille. D’autres versions (ex: Darby) traduisent par présent (cadeau de noce).
D’ailleurs pharaon n’adorait pas le Dieu d’Israel. Ce n’est donc pas un modèle pour les chrétiens.

Le roi Saül ne désire pas de dot

1 Samuel 18:22-27 (BJC)

22 Et Saül ordonna à ses serviteurs de parler à David en secret, et de lui dire : Voici, le roi prend plaisir en toi, et tous ses serviteurs t’aiment ; sois donc maintenant le gendre du roi.
23 Les serviteurs de Saül répétèrent toutes ces paroles à David, et David répondit : Pensez-vous qu’il soit facile de devenir le gendre du roi, moi qui suis un homme pauvre, et peu important ?
24 Et les serviteurs de Saül le lui rapportèrent, et lui dirent : David a tenu tel discours.
25 Saül dit : Vous parlerez ainsi à David : LE ROI NE DÉSIRE PAS DE DOT, mais cent prépuces de Philistins, afin d’être vengé de ses ennemis. Or Saül avait pour but de faire tomber David aux mains des Philistins.
26 Les serviteurs de Saül rapportèrent tous ces discours à David, à qui il plut de devenir le gendre du roi. Le temps n’était pas encore écoulé,
27 que David se leva, et s’en alla, lui et ses gens, et tua deux cents hommes parmi les Philistins ; il apporta leurs prépuces, et on les livra au complet au roi, afin qu’il devienne le gendre du roi. Alors Saül lui donna pour femme Mical, sa fille.

Saül ne demande pas de dot à David pour Mical, sa fille, mais des prépuces afin de lui tendre un piège.

La dot des vierges

Exode 22:16-17 (BJC)

16 Si un homme séduit une vierge qui n’est pas fiancée et couche avec elle, il paiera sa dot, il paiera sa dot et la prendra pour femme .
17 Mais si le père de la fille refuse, s’il refuse de la lui donner, il lui paiera en argent la valeur de LA DOT DES VIERGES.

Deutéronome 22:28-29 (BJC)

28 Si un homme rencontre une jeune fille vierge non fiancée , lui fait violence et couche avec elle, et qu’ils soient découverts,
29 l’homme qui aura couché avec elle donnera au père de la jeune fille cinquante sicles d’argent ; et il la prendra pour femme, parce qu’il l’a humiliée, et il ne pourra point la répudier, tant qu’il vivra.

La dot des vierges est une sanction financière infligée à un homme qui viole une fille vierge ou qui couche avec elle sans l’avoir au préalable épousée.
Cette sanction est demandée par le père dont la jeune fille a été déshonorée.

Le montant était de 50 sicles d’argent qui correspond à 1 mine soit environ 0,9kg.

Les riches présents donnés à Rebecca

En Genèse 24, nous apprenons que Abraham, étant avancé en âge, envoie le plus ancien de ses serviteurs rechercher une femme pour son fils Isaac, dans sa patrie et vers ses parents. Le serviteur partit donc et s’en alla en Mésopotamie, à la ville de Nachor. Puis près d’une source d’eau, il rencontra Rebecca, celle qui deviendra par la suite, la femme d’Isaac. Après que le serviteur eut dialogué avec Laban (frère de Rebecca) et Bethuel (père de Rebecca), ces derniers acceptèrent de laisser partir Rebecca avec le serviteur.
Voilà ci-après la réaction du serviteur :

Genèse 24:53 (BJC)

Et le serviteur sortit des objets d’argent et d’or, et des vêtements, et les donna à Rebecca. Il donna aussi DE RICHES PRÉSENTS à son frère et à sa mère.

Le serviteur offrit des cadeaux et non une dot !

Le déshonneur de Dina – Exigez de moi une forte dot

Genèse 34:11-17 (BJC)

11 Sichem dit aussi au père et aux frères de la fille : Que je trouve grâce à vos yeux, et je donnerai tout ce que vous me direz. 12 EXIGEZ DE MOI UNE FORTE DOT, et beaucoup de présents que vous voudrez, et je les donnerai comme vous me direz ; et donnez-moi la jeune fille pour femme. 13 Alors les fils de Jacob répondirent avec ruse à Sichem et à Hamor, son père ; ils parlèrent ainsi parce que Sichem avait déshonoré Dina, leur sœur. 14 Ils leur dirent : C’est une chose que nous ne pouvons pas faire, que de donner notre sœur à un homme incirconcis, car ce serait un opprobre pour nous. 15 Mais nous ne consentirons à ce que vous demandez que si vous deveniez semblables à nous en circoncisant tous les mâles qui sont parmi vous. 16 Alors nous vous donnerons nos filles, et nous prendrons vos filles pour nous, et nous habiterons avec vous, et nous ne serons qu’un seul peuple. 17 Mais si vous ne voulez pas nous écouter et vous circoncire, nous prendrons notre fille et nous nous en irons.

Dina, la fille de Léa et Jacob, a été violée par Sichem. Ce dernier veut Dina pour femme et souhaite donner une dot aux frères de Dina car leur soeur vierge a été déshonorée (violée).

Finalement, aucune dot n’a été versée car deux des fils de Jacob, Simon et Lévi, frères de Dina, tuèrent tous les mâles de la ville et tous les fils de Jacob pillèrent cette ville. Sichem et son père Hamor moururent.
A noter que la proposition de la dot est venue de Sichem et non de Jacob et de ses fils.

Jacob, Léa et Rachel

On apprend en Genèse 29 que Jacob était auprès de son oncle Laban. Il voulait épouser Rachel (la cadette). Il proposa à son oncle de le servir sept ans pour Rachel. Au bout des sept années, pendant la nuit de noce, Laban trompa Jacob en envoyant Léa, sa fille aînée, auprès de Jacob. Jacob dû donc travailler sept autres années de plus pour enfin avoir Rachel pour femme.

Après, vingt années de service auprès de son oncle, Jacob décide de prendre ses deux femmes, ses biens et ses enfants et retourner dans sa patrie.
Ci-après la réaction des femmes de Jacob.

Genèse 31:14-16 (BJC)

14 Alors Rachel et Léa lui répondirent, et dirent: Avons-nous encore quelque portion et quelque héritage dans la maison de notre père? 15 Ne nous a-t-il pas traitées comme des étrangères? car il nous a vendues, et même il a entièrement mangé notre argent. 16 Car toutes les richesses que Dieu a ôtées à notre père, nous appartenaient, et à nos enfants. Maintenant donc fais tout ce que Dieu t’a dit.

Si nous considérons que Jacob a donné une dot à Laban pour Rachel et Léa, il faut donc considérer la dot comme une vente de sa fille.
En effet, selon les propos de ses filles, Laban a :

  • vendu ses filles
  • mangé l’argent des ses filles
  • considéré ses filles comme des femmes étrangères, c’est à dire des prostituées.

Fausses doctrines

Voici une liste non exhaustive de fausses doctrines pour imposer la dot aux chrétiens.

  • Dieu pris la côte de Adam pour créer Ève.
  • Dieu donna son fils unique pour la naissance de l’Église (Épouse du Christ).
  • L’Église dispose des dons spirituels

Éphésiens 4:8 (BJC)

C’est pourquoi il est dit : Etant monté en haut, il a emmené captive une grande multitude de captifs, et IL A DONNÉ DES DONS AUX HOMMES.

Jean 3:16 (BJC)

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle.

Rien ne dit que ce sont des dots. Ce sont tout simplement des dons (des présents). Selon la definition, la dot est en argent. C’est par amour que Dieu donne. C’est par amour qu’en tant que futur mari, nous pouvons donner volontairement un présent à notre femme et sa famille, et non par obligation.

Conclusion

Rien ne dit clairement qu’il faut donner une dot pour valider l’union entre deux personnes. Nous voyons au contraire que nous pouvons donner librement des présents afin d’honorer la famille de la future mariée.

D’ailleurs, aucun apôtre ne fait mention de la dot dans la nouvelle Alliance.

Pour finir, notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ nous a rachetés à un très grand prix, ne devenons donc pas les esclaves des hommes (1 Corinthiens 7:23).

manus dei

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à la question ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.