Présentation des enfants au Seigneur   Mise à jour récente !


Extrait de l’ouvrage : « Des Tabernacles aux Temples. Où est la maison de Dieu ? » Hugues N., 08/02/19, p.90

La présentation des enfants au Seigneur est une cérémonie assez sobre et brève, au cours de laquelle le nouveau-né est présenté à Dieu et à la communauté chrétienne. Est-ce une pratique biblique ?

Le ministre officiant prend généralement l’enfant dans ses bras. Et toute l’assemblée prie pour la bénédiction des parents et de l’enfant, et pour la protection de ce dernier durant toute sa vie. Cette pratique est à distinguer du baptême des enfants.

La présentation des enfants au Seigneur aurait pour origine la Torah. D’après la loi mosaïque, la mère israélite devait se purifier et se tenir éloignée du sanctuaire, pendant 40 jours après son accouchement. On double la période : soit 80 jours, si elle enfantait une fille. À l’issue de cette période, elle offrait des animaux en sacrifice (Lévitique 12). Dans le récit lucanien, Joseph et Marie ont ensuite présenté Jésus au Temple (Luc 2:21-24). Tout premier-né mâle appartenait à Yahweh puisque exclusivement consacré à son service (Exode 13:2,12 ; Nombres 3:13, 8:17).

Il n’existe aucun lien entre la consécration du premier-né mâle et la présentation d’un enfant (fille ou garçon, premier-né ou non) dans un bâtiment d’église.

Étant le temple de Dieu, comment une femme chrétienne pourrait-elle s’éloigner du sanctuaire, à savoir elle-même, a minima 40 jours ?

Téléchargement gratuit : http://manus-dei.fr/du-tabernacle-aux-temples-ou-est-la-maison-de-dieu/

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à la question ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.