L'amer tue - Partie 8 - Ma manière d'oublier

L’amer tue – mort au milieu des vivants (Partie 8/9)


L’amer tue – mort au milieu des vivants (Partie 8)

Récit d’une jeune femme qui tente de se suicider car elle est rongée par l’amertume, la dépression et la colère. La mort est l’unique remède à la maladie de son âme. Nous vous invitons à découvrir cette fiction basée sur des faits réels. Voici la partie 8 d’une série de 9 parties.

Partie 8 – Ma manière d’oublier

L'amer tue - Partie 8 - Ma manière d'oublier
L’amer tue – Partie 8 – Ma manière d’oublier

Sur mon sort, je ne fais que m’apitoyer
Cependant, cela m’arrive de sortir ma joie du vestiaire
La plupart du temps, je décourage les gens qui peuvent me côtoyer
Une double personnalité : je suis bipolaire
Comme un papillon aux ailes déployées
Une aile dans les ténèbres, l’autre dans la lumière
Mon état dépressif, vous le voyez
Pourquoi ne m’aidez-vous pas à sortir de mon calvaire ?
Tristesse et allégresse vont de pair
Pendant ma périlleuse descente aux Enfers
J’ai manqué la locomotive du Paradis
Mon esprit plane grâce au cannabis
Ma manière d’oublier la souffrance
De combler le vide par une forte consommation de substances
Parfois, je me réfugie dans la drogue dure
Souvent, je plonge dans l’abus d’alcool
Et me noie dans la dépendance
Solitaire, délaissée, je m’isole
Dans le meilleur des cas, je m’évade dans l’écriture
Immergée par les flots de désespoir de mon existence
Qui me lancera une bouée de sauvetage ?
On me traite de tous les noms d’oiseaux
C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase
Je suis la risée des réseaux sociaux
Rien n’y fait. Je ne peux atténuer ma rage
Par vengeance, mon ex-ami a publié mes photos, vidéos… nues
La honte et les critiques me rongent
Incapable de combattre, je jette définitivement l’éponge
Vos remarques infectes ! Vous m’avez tous déçue
Je vais disparaître. Vous n’allez plus m’importuner
Je quitte cette planète, ma vie ne vaut pas la peine d’être vécue
Si vous lisez ma lettre, c’est que j’ai suivi ma destinée
Le livre de mes jours est écrit avec l’encre de la médiocrité
J’ai émis des S.O.S. mais Dieu ne m’a pas assistée
A bientôt, il est temps que je m’en aille…
Je ne ferais pas marche arrière. Je me donne la mort, point final !
Partie 1 Partie 2 Partie 3 Partie 4 Partie 5 Partie 6 Partie 7

Partie 9

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à la question ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.