L'amer tue - Partie 3 - Malheur à moi

L’amer tue – mort au milieu des vivants (Partie 3/9)


L’amer tue – mort au milieu des vivants (Partie 3)

Récit d’une jeune femme qui tente de se suicider car elle est rongée par l’amertume, la dépression et la colère. La mort est l’unique remède à la maladie de son âme. Nous vous invitons à découvrir cette fiction basée sur des faits réels. Voici la partie 3 d’une série de 9 parties.

Partie 3 – Malheur à moi

L'amer tue - Partie 3 - Malheur à moi
L’amer tue – Partie 3 – Malheur à moi

L’affliction frappe toujours à ma porte, qu’elle aille voir ailleurs
Si j’avais un deuxième prénom, celui-ci serait assurément « Malheur »
Mon insouciance infantile s’est heurtée à la frénésie sexuelle de cet agresseur
Gamine, j’atterris dans les bras de ce prédateur
Depuis l’âge de cinq ans, je cherche à détruire mon enveloppe corporelle
Qui a subi les agressions perverses de mon oncle paternel
Je pensais trouver refuge dans le cocon familial
Mais seule, j’ai dû faire face à ce loup redoutable
Pré-pubère, je fus la proie idéale
De cet animal en rut, à l’instinct bestial
Qui satisfait ses perversions et envies
En m’imposant fellation et sodomie
Il m’utilise comme son objet sexuel, sa chose
Fillette, j’ai tenté de mettre fin à mon calvaire par des médicaments à haute dose
Première tentative de suicide, je soufflais à peine mes neuf bougies
Crise d’angoisse, cauchemar, courtes sont mes nuits
Je ne parviens pas à trouver le sommeil
Pour la deuxième tentative, j’ai osé me taillader les veines
A plusieurs reprises, j’ai souhaité ma mort
Malheur à moi ! Je rejette « mon », non… « ce » corps
Je me considère sale et dégoutante
Ressens toujours l’excitation de ces mains répugnantes
Horribles souvenirs de mon enfance
Le pédocriminel menaçait de me tuer
Pétrie de peurs, j’ai donc pour un temps gardé le silence
Ensuite, mes parents ont eu connaissance
De l’agression mais le violeur a étouffé ce scandale de manière habile
J’ai l’impression que le coupable est devenu la victime
Le découragement et la colère m’animent
Pourquoi mes parents continuent-ils de cacher ce secret de famille ?
Le méchant ne restera pas indéfiniment impuni
A présent, au grand public, je révèle ce crime pédophile
Mélancolie et rage m’envahissent
J’ai espéré maintes fois que ce sadique périsse
Partie 1 Partie 2 Partie 4 Partie 5 Partie 6 Partie 7

Partie 8 Partie 9

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à la question ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.