L’Assomption n’est pas une fête biblique


Extrait de l’ouvrage : « Des Tabernacles aux Temples. Où est la maison de Dieu ? » Hugues N., 08/02/19, p.68

Assomption de la Vierge Marie

En ce 15 août (jour férié en France), il est célébré la fête de l’Assomption. C’est en l’honneur de « la mort, la résurrection, l’entrée au ciel et le couronnement de la bienheureuse Vierge Marie ». (source)

Nous constatons que les doctrines humaines ont relégué Yéhoshoua (Jésus) au second plan de la foi chrétienne. (…) [La fête de l’Assomption et la dévotion mariale ne reposent sur aucun fondement biblique.]

La Vierge Marie, déclarée « Mère de Dieu » au Concile d’Éphèse en 431, intercéderait en faveur des croyants. Alors que Yéhoshoua est notre seul intercesseur« car il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Yéhoshoua Mashiah (Jésus-Christ), homme, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. » (1 Timothée 2:5-6)

Étonnement, les statues et icônes religieuses de la Vierge (accompagnée d’un jésus enfant) sont présentes dans toutes les églises du culte romain.
Le commandement du décalogue proscrit pourtant toute représentation vouée à être un objet d’adoration.

« Tu ne te feras point d’image taillée, ni aucune ressemblance des choses qui sont là-haut dans les cieux, ni ici-bas sur la terre, ni dans les eaux sous la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point. » (Exode 20:4-5)

L’injonction de l’apôtre Jean : « Petits enfants, gardez-vous des idoles ! » (1 Jean 5:21), fait écho à la mise en garde de Yahweh : « Je ne donnerai point ma gloire à un autre, ni ma louange aux images taillées (idoles). » (Ésaïe 42:8)

Sans prise en compte de cette avertissement, on idéalise, adule et immortalise les idoles et veaux d’or. Le fétichisme et le paganisme sont l’essence même de ces cultes anti-scripturaires et blasphématoires.

Pour conclure, il est évident que la fête de l’Assomption n’est pas une fête biblique. La tradition des hommes se place malheureusement au dessus de la parole divine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à la question ci-dessous : * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.